Au moins 50 personnes ont trouvé la mort dans un accident de bus survenu dans l’Etat du Telangana, au sud de l’Inde, ont annoncé mardi, les autorités locales.
Alors qu’il transportait environ 80 passagers, des pèlerins revenant d’un temple hindou selon la presse indienne, le bus est sorti de route dans le district de Jagtial, à environ 150 kilomètres au nord de la capitale régionale Hyderabad.
Les télévisions indiennes ont diffusé des images montrant des témoins de l’accident en train de porter secours aux passagers piégés dans l’épave déformée du bus.
Le responsable administratif local, G. Narendhar a précisé que plus de la moitié des morts étaient des femmes et qu’il y avait au moins trois enfants. Le gouvernement du Telangana a annoncé un dédommagement de 500.000 roupies, soit environ 6.000 euros, pour chaque famille des victimes.
Ce nouveau drame vient rappeler la dangerosité que représentent les routes indiennes. Avec plus de 150.000 personnes qui y meurent chaque année dans des accidents de la circulation, les routes indiennes sont classées parmi les plus meurtrières du monde.
Pas plus tard qu’en fin juillet, ce sont 33 personnes qui sont mortes dans un accident de bus dans les collines du Maharashtra, dans le centre du pays. Et quelques semaines plus tôt, ce sont 48 autres passagers qui avaient été tués dans la chute de leur autocar surchargé dans les contreforts de l’Himalaya. Ces fréquents accidents mortels sont expliqués par l’état des routes du pays, la vétusté des véhicules et la conduite dangereuse.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.