Le ministre malien des Transports Soumana Mory a annoncé lundi dans un communiqué, un bilan de 26 personnes tuées dans le naufrage samedi de deux pirogues dans le nord-ouest du Mali.
Les deux pirogues ont chaviré au niveau d’Arnessey, dans la commune rurale de Bourem Inaly, dans la région de Tombouctou. Les victimes sont des cultivateurs qui, profitant de la crue en cette saison des pluies, se rendaient dans leurs champs en pirogue.
Selon un conseiller communal, les deux pirogues, qui avaient à leurs bords 48 personnes, ont chaviré avant d’arriver à destination, le vent ayant augmenté la force du courant. Certains des passagers des pirogues ont pu être sauvés et sur les 26 personnes déclarées mortes, 22 corps ont été repêchés.
Cet accident de pirogue est le deuxième à se produire dans la région de Tombouctou en moins d’une semaine. Le 8 octobre dernier, des médias ont rapporté le renversement d’une pirogue dans la localité de Diré qui avait tué 3 personnes et blessé 4 autres.
Et un peu plus tôt, dans la nuit du 10 au 11 septembre derniers, au moins 20 personnes ont trouvé la mort par noyade et 63 autres ont été secourues lorsque le camion qui les transportait est tombé dans le fleuve, dans le centre du Mali. D’après le gouvernement malien l’accident est dû à une « défaillance technique dans le système de freinage» du camion.

 

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.