Les autorités irakiennes ont signé des protocoles d’entente avec les groupes allemand Siemens et américain General Electric (GE) en vue de la fourniture de 24 gigawatts (GW) de production électrique, a-t-on annoncé lundi à Bagdad.
Le porte-parole du ministère irakien de l’Electricité, Mosab al-Modaris, a confié à la presse que ce ministère « a signé deux protocoles d’entente avec la compagne allemande Siemens et l’Américain GE afin d’accroître la production d’électricité en l’Irak».
Suite à l’accord conclu avec Siemens, de plus de 10 milliards de dollars environ, 11 GW d’électricité seront ajoutés à la capacité de production du pays lors des quatre ans à venir, a indiqué cette source.
Quant à l’accord signé avec GE, d’à peu près 15 milliards de dollars, jusqu’à 14 GW d’électricité seront ajoutés à la capacité de production de l’Irak dans les trois à cinq ans à venir, a ajouté M. Modaris.
D’après un communiqué de Siemens, « la feuille de route propose des économies de plusieurs milliards de dollars et la production de plus d’électricité 24h/24, 7/7, pour 23 millions d’habitants ».
Le contrat conclu avec Siemens prévoit l’installation de centrales électriques, la modernisation des infrastructures existantes, des donations aux centres hospitaliers et aux établissements scolaires et universitaires ainsi que des formations professionnelles.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.