Le ministère palestinien de la Santé à Ramallah a annoncé la mort d’un Palestinien, tué mercredi par des tirs israéliens lors de heurts à Tammum, au nord-est de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, le lendemain de la mort d’un autre Palestinien le long de la frontière entre Israël et Gaza.
Selon le ministère palestinien, la première victime, Mohammed Bicharat, 21 ans, a été atteint hier d’une balle dans la poitrine. Trois palestiniens ont été blessés par des tirs à balles réelles et trois autres par des projectiles en caoutchouc.
Sans confirmer la mort du jeune homme, l’armée israélienne a fait état d’affrontements lors d’une opération militaire dans la localité de Tammum, affirmant qu’une cinquantaine de Palestiniens ont lancé des pierres et des engins incendiaires sur les soldats qui ont riposté à l’aide de moyens anti-émeutes et par des tirs à balles réelles.
La veille, mardi, c’est un autre Palestinien, Muntaser Mohammed al-Baz, un adolescent de 17 ans, qui avait été tué d’une balle dans la tête selon le ministère gazaoui de la Santé, lors de manifestations près d’al-Bureil, dans le centre de l’enclave palestinienne de Gaza.
L’armée israélienne avait déclaré que ses troupes postées près de la barrière séparant Gaza de l’Etat hébreu avaient ouvert le feu au cours d’une manifestation émaillée de violences qui réunissaient 200 Palestiniens. Elle affirme que les manifestants ont lancé des engins explosifs, dont un cocktail molotov, sur des soldats qui ont dû répondre avec des moyens anti-émeute et des tirs.
La Cisjordanie est le théâtre depuis quelques semaines d’un regain de tensions mais celles-ci sont plus vives encore sur les abords de la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Depuis le 30 mars, la zone est le théâtre d’une vaste mobilisation contre le blocus imposé depuis plus de dix ans au territoire palestinien par l’Etat hébreu et pour le droit de revenir sur leurs terres des Palestiniens qui ont été chassés ou qui ont fui à la création d’Israël en 1948. Les heurts qui accompagnent régulièrement cette mobilisation ont causé la mort de plus de 200 Palestiniens et d’un soldat israélien.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.