Pour l’exercice annuel relatif à la période 2011 – 2012 l’Inde a enregistré un total de 28,4 milliards de dollars américains en investissement direct étranger (IDE).  Ceci montre que l’Inde reste une destination des affaires malgré les difficultés économiques essuyées depuis quelques temps. La nouvelle représente une bouffée d’oxygène pour l’économie indienne qui inquiète actuellement le marché financier avec plusieurs indicateurs passés au rouge.

Bien qu’il reste encore un mois pour clôturer la période 2011-2012, les investissements attirés, par rapport à l’année précédente, affiche déjà 42% de croissance.En effet ils sont passés de 19,4 milliards à 28,4 milliards. Cependant il convient de rappeler que l’année dernière les IDE, en direction de l’inde, avaient connu une régression d’environ 25%, en passant  de 25,83 milliards de dollars à 19,42 milliards de dollars. Cette année le pays ayant attiré le plus d’investissement en direction de l’Inde est l’ile Maurice avec environ  9,4 milliards, ce qui représente pratiquement 33% du volume total des IDE. Singapour a quand à lui investi 5 milliards. Les pays suivants par ordre de financement sont le Japon, le Royaume Uni, l’Allemagne, les pays bas et Chypre.

Les secteurs qui ont attiré le plus des IDE sont ceux de l’industrie pharmaceutique avec environ  5 milliards, de la télécommunication avec près de 2 milliards, de la construction avec plus de 2,5 milliards, de la métallurgie avec 1,76 milliards  et de l’énergie avec pratiquement 1,6 milliards.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*