Washington sanctionne trois responsables nord-coréens

Le gouvernement américain a sanctionné lundi trois responsables nord-coréens, dont l’un des plus hauts dirigeants de ce pays, dans un contexte d’impasse dans les discussions sur la dénucléarisation de péninsule coréenne.

Il s’agit des premières mesures prises par Washington à l’encontre de hauts responsables nord-coréens depuis le sommet de juin à Singapour entre le président américain Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong-Un.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin a expliqué dans un communiqué, avoir visé ces responsables nord-coréens pour leur rôle à la direction des «départements mettant en œuvre au nom du régime une censure d’Etat brutale, des violations des droits de la personne et d’autres abus en vue de réprimer et de contrôler la population» en Corée du Nord.

Ces mesures ont été adoptées sur la base d’un rapport régulier du département d’Etat destiné au Congrès américain. L’édition de ce document parue lundi, jour du 70è anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, porte essentiellement sur l’absence d’organes de presse indépendants et de liberté d’expression en Corée du Nord.

Selon un communiqué du département d’Etat, «les violations des droits de la personne en Corée du Nord demeurent parmi les pires au monde et incluent meurtres extrajudiciaires, travail forcé, torture, détention arbitraire prolongée, viols, avortements forcés et autres violences sexuelles».

Ainsi, Washington a placé sur sa liste noire le directeur du département de l’Organisation au sein du Parti des travailleurs de Corée, Choe Ryong Hae. D’après le Trésor américain, ce dernier est généralement considéré «comme le numéro deux qui exerce un contrôle sur le parti, le gouvernement et l’armée».

Le ministre de la Sécurité publique, Jong Kyong Thaek, et le directeur du département de la Propagande au sein du parti, Pak Kwang Ho, ont été également sanctionnés.

L’administration américaine a décidé de geler les avoirs aux Etats-Unis de ces trois responsables nord-coréens et de leur interdire de faire affaire avec des Américains.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager