Etats-Unis : Le numéro 2 du ministère américain de la Justice sur le siège éjectable

La deuxième personnalité du ministère américain de la Justice, Rod Rosenstein, devrait démissionner dès que William Barr sera confirmé à la direction de ce département.

Ayant supervisé l’enquête du procureur Mueller sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle, Rod Rosenstein est régulièrement attaqué par le président Donald Trump.

A titre illustratif, Trump a posté sur le réseau social Twitter une photo montage, dans laquelle le numéro deux du département de la Justice apparaît derrière les barreaux en compagnie du procureur Mueller.

Sous l’ex-ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, c’est Rod Rosenstein qui dirigeait l’enquête sur les ingérences russes dans les élections américaines.

Depuis la démission de Jeff Sessions, c’est officiellement son successeur par intérim qui supervise les investigations du procureur Mueller, mais  Rosenstein demeure quotidiennement impliqué dans cette enquête.

Le départ annoncé de Rod Rosenstein a directement suscité des craintes sur le devenir du procureur Mueller.

L’audience de confirmation du futur secrétaire américain à la Justice William Barr est prévue pour mardi prochain devant le Sénat et au cours de laquelle les démocrates vont certainement demander des garanties à ce sujet.

De l’avis du sénateur républicain Lindsey Graham, qui est proche du président américain, le prochain ministre de la Justice ne compte pas gêner le travail du procureur.

Andreï Touabovitch