France : vœux et présence militaire à l’étranger

Le Président Français Emmanuel Macron, sur la base de l’armée de Terre de Toulouse-Francazal, a réaffirmé le jeudi 17 janvier, en présentant ses vœux aux armées, l’importance pour la France de rester militairement engagée « dans la durée » au Sahel et en Syrie, malgré le retrait annoncé des États-Unis de ce pays.

Devant les 1.600 militaires et civils rassemblés, le chef de l’État a déclaré qu’au Levant « le combat n’est pas terminé ».

« Le retrait annoncé de Syrie de notre allié américain ne doit pas nous faire dévier de notre objectif stratégique: éradiquer Daech en privant cette organisation terroriste de toute empreinte territoriale et en empêchant sa résurgence », a-t-il souligné.

Le Président Macron a également insisté sur la nécessité d’un « engagement dans la durée » des forces françaises engagées au Sahel.

L’opération Barkhane, menée par la France au Sahel depuis 2014, est forte actuellement de 4.500 militaires qui mènent des opérations en soutien aux forces des cinq pays de la région (Mauritanie, Niger, Mali, Burkina Faso, Tchad) et de la Minusma, la force de l’ONU.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus