Maroc: L’armée ouvre une instruction judiciaire pour corruption dans les marchés publics

Au Maroc, l’armée a annoncé vendredi qu’une instruction judiciaire avait été ouverte pour présomption de corruption dans les marchés publics dans le secteur de la santé, qui aurait eu lieu entre 2006 et 2012, après des révélations faisant état de pots-de-vin versés par Fresenius Medical Care, une entreprise basée en Allemagne et spécialisée dans les dialyses.
L’État-major des Forces Armées Royales (FAR) a indiqué dans un communiqué qu’il sera procédé à l’audition de l’ensemble des personnes ayant relation avec cette affaire, dont un ancien officier ayant exercé au service de santé militaire.
Les investigations devraient établir les faits précis se rapportant à cette affaire, et ce conformément aux dispositions réglementaires et judiciaires en vigueur, a expliqué le communiqué.
Le ministère américain de la Justice avait révélé, le 29 mars dernier, que Fresenius Medical Care avait versé des pots-de-vin à des responsables de santé dans plusieurs pays pour remporter des marchés.
Outre les Etats-Unis, le groupe basé en Allemagne aurait versé des commissions à des responsables gouvernementaux dans le secteur de la santé en Angola, Arabie saoudite, Espagne, Maroc, Turquie et dans des pays d’Afrique de l’ouest.

Mohamed El Abdi