Etats-Unis : le président Trump continue d’attaquer quatre élues démocrates

Le président américain Donald Trump a continué dimanche à s’en prendre à quatre élues démocrates issues des minorités, une attitude qui lui a déjà valu des critiques depuis plus d’une semaine.

Dans un tweet, le milliardaire a qualifié ces représentantes de «faibles et instables», avant de leur demander de présenter des «excuses à l’Amérique».

«Je ne crois pas que les quatre élues du Congrès soient capables d’aimer notre pays», a estimé le dirigeant américain sur le réseau social Twitter. «Elles devraient présenter leurs excuses à l’Amérique (Israël) pour les horribles (et haineuses) qu’elles ont dites», a-t-il poursuivi.

«Elles détruisent le parti démocrate, mais elles sont des personnes faibles et instables qui ne peuvent en aucun cas, détruire notre grande Nation!».

Ces quatre représentantes américaines – Alexandria Ocasio-Cortez (new York), Ilhan Omar (Minnesota), Ayanna Pressley (Massachussets) et Rashida Tlaib (Michigan) – ont réagi la semaine dernière en décriant des attaques «ouvertement racistes».

«La bonne nouvelle lorsque Trump exprime explicitement son racisme, au lieu de le cacher derrière de vagues suggestions, c’est que ses mots peuvent être utilisés par les tribunaux comme preuve de sa motivation», a posté Alexandria Ocasio-Cortez sur Twitter.

Andreï Touabovitch

Partager