Maroc: Le Roi prône un renouvellement du modèle de développement pour un nouveau contrat social

Le Roi Mohammed VI a prôné, mardi, le renouvellement du modèle de développement pour l’émergence d’un nouveau contrat social et la réalisation d’une croissance économique élevée et durable afin de mettre le Maroc en capacité de relever les défis de la compétitivité économique et d’être en phase avec les nouvelles évolutions mondiales.

L’ambition est que ce nouveau contrat social emporte une adhésion unanime, « celle de l’Etat et de ses institutions, celle des forces vives de la nation incluant le secteur privé, les formations politiques et les syndicats, les associations, ainsi que celle de l’ensemble des citoyens », a ajouté le Souverain marocain dans un discours adressé à la Nation à l’occasion du 66è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Il est indispensable de proposer « un modèle que les Marocains aient la volonté de s’approprier et de faire réussir », a souligné le Souverain, assurant que ce modèle qui sera élaboré par une Commission spéciale, vise à faire avancer le Maroc sur la voie du progrès, à améliorer les conditions de vie de ses citoyens et à réduire les inégalités sociales et spatiales.

Il importe de surmonter les obstacles à la réalisation d’une croissance économique élevée et durable, et partant, génératrice de prospérité sociale, a ajouté le Souverain marocain, précisant qu’au cours des dernières années, le Maroc a commencé à « se doter d’une classe moyenne qui constitue, désormais, un véritable levier de production et un vecteur de cohésion et de stabilité ».

Pour le Roi, la formation professionnelle est d’une importance cruciale pour la qualification des jeunes, notamment en milieu rural et dans les zones périurbaines. « Grâce à une insertion professionnelle réussie, ces jeunes deviendront productifs et contribueront au développement du pays », a-t-il insisté.

Mohamed El Abdi