Les cigarettes électroniques aromatisées bientôt interdites aux Etats-Unis

Dans les mois à venir, les cigarettes électroniques aromatisées seront interdites à la vente aux Etats-Unis, a annoncé mercredi l’administration américaine. Cette mesure a été adoptée dans le but de contrecarrer leur succès grandissant dans les écoles secondaires américaines. La loi paraîtra dans « plusieurs semaines » et entrera en vigueur 30 jours après.

Par la même occasion, les autorités sanitaires ont annoncé la future interdiction des liquides aromatisés, par exemple à la fraise, à la mangue ou au menthol, pas parce que les arômes sont considérés comme nocifs, mais parce qu’ils attirent toute une génération de jeunes qui deviennent addicts à la nicotine, ce qui annule des années d’avancées contre la cigarette.

D’après une enquête publique annuelle, un lycéen sur quatre vapote en 2019 aux Etats-Unis, a indiqué le ministère américain de la Santé en rendant publics des résultats préliminaires, contre un sur cinq sur la période 2017 – 2018. « Nous avons l’intention de faire sortir du marché les e-cigarettes aromatisées afin de renverser l’épidémie très inquiétante d’usage d’e-cigarettes chez les jeunes », a déclaré le secrétaire à la Santé, Alex Azar.

A part le danger de l’addiction à la nicotine, une crise a éclaté cet été : près de 450 personnes sont tombées sérieusement malades après avoir vapoté et six sont mortes suite à des maladies pulmonaires aiguës. La cause de ces maladies demeure encore inconnue.

Andreï Touabovitch

Partager