Les cigarettes électroniques aromatisées désormais interdites dans l’Etat de New-York

L’Etat américain de New-York a décidé mardi, d’interdire la vente des cigarettes électroniques aromatisées. D’après les dernières statistiques du Centre de contrôle des maladies, plus de 380 utilisateurs de ces cigarettes ont récemment présenté de graves problèmes pulmonaires et six en sont décédés.

New-York a emboîté le pas au Michigan, qui était le premier Etat américain à adopter cette mesure radicale. «En interdisant les cigarettes électroniques aromatisées, nous prenons une mesure de santé publique et contribuons à empêcher un nombre incalculable de jeunes gens de contracter une accoutumance à vie, coûteuse, mauvaise pour la santé et potentiellement mortelle», a déclaré le gouverneur de New-York, Andrew Cuomo dans un communiqué.

Dimanche dernier, Cuomo avait réclamé des mesures d’urgence et convoqué, en même temps, le conseil de santé publique et de planification sanitaire de l’Etat de New-York, qui a décidé d’interdire la commercialisation des cigarettes électroniques aromatisées. A noter qu’il s’agit d’une décision à effet immédiat, même si l’administration n’entamera les contrôles que dans deux semaines.

Pour rappel, le président américain Donald Trump avait annoncé, le 11 septembre dernier, qu’une mesure similaire serait prise au niveau fédéral dans les mois à venir, ce qui a fait dire à Andrew Cuomo que «New-York n’attend pas le gouvernement fédéral pour agir».

Andreï Touabovitch

Partager