Sénégal : Khalifa Sall, le maire de Dakar, est sorti de prison

Le maire de Dakar, la capitale du Sénégal, Khalifa Sall est sorti de prison dans la nuit de ce dimanche, suite à la grâce que lui accordée le chef de l’Etat Macky Sall, après plus de deux ans d’incarcération.

Des partisans se sont massés devant la prison de Rebeuss à Dakar, d’où Khalifa Sall est sorti vers 20H00, heure locale. Ils ont ensuite accompagné son convoi à travers plusieurs quartiers de la capitale, dont Grand Yoff, bastion électoral de ce socialiste de 63 ans.

L’homme purgeait depuis 2017, une peine de 5 ans d’emprisonnement pour «faux en écriture et escroquerie portant sur les deniers publics» dans l’affaire dite de la «caisse d’avance». Laquelle portait sur la gestion de la mairie de Dakar, qu’il avait remportée en 2009 et 2014.

Il a été reconnu coupable du détournement d’environ 2,5 millions d’euros, prélevés entre 2011 et 2015 dans les caisses de la ville. Il a toujours plaidé non-coupable, arguant que les maires de Dakar ont toujours eu à leur disposition une somme destinée à leur action politique.

Khalifa Sall a toujours considéré que ces poursuites visaient à l’empêcher de se présenter à la présidentielle de février 2019, puisque ses ennuis judiciaires ont débuté curieusement lorsque qu’il s’est désolidarisé de la coalition bâtie autour du chef de l’Etat, Macky Sall.

Sa libération ce dimanche «s’inscrit dans la volonté du président (Macky Sall, ndr) de décrispation et de consolidation de la paix sociale», acclame-t-on à l’Alliance Pour la République (APR), le parti présidentiel.

Andreï Touabovitch

Partager