Les répercussions de la signature de l’accord de coopération maritime entre la Turquie et la Libye

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que la Turquie est disposée à signer des accords bilatéraux et multilatéraux avec tous les pays de la Méditerranée orientale, y compris l’Egypte, à l’exception de Chypre.
En outre, le chef de la diplomatie turque a condamné la décision des autorités grecques d’expulser l’ambassadeur de la Libye à cause de l’accord signé entre Ankara et Tripoli sur la délimitation des zones de juridiction maritime, soulignant le caractère infondé des informations selon lesquelles la Turquie aurait fait des concessions concernant les plans de l’OTAN.
Cet accord de délimitation des frontières maritimes entre la Libye et la Turquie a été adressé à l’ONU pour enregistrement.
L’accord turco-libyen est officiellement entré en vigueur samedi suite à sa publication au Journal officiel turc. Le Parlement turc l’avait approuvé jeudi.

Andreï Touabovitch

Partager