Syrie: 8 civils dont 5 enfants tués dans des raids russes sur Idleb 

Au moins huit civils, dont cinq enfants, ont été tués mardi dans des raids aériens russes sur un village du nord-ouest de la Syrie abritant des déplacés, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Selon l’ONG, les frappes ont visé le village de Joubass, aux abords de la localité de Saraqeb, dans le sud de la province d’Idleb, tuant des civils qui avaient trouvé refuge dans une école et ses environs.

Depuis le 16 décembre, les forces du régime, soutenues par l’aviation russe, ont intensifié leurs bombardements dans cette région tandis que de violents combats au sol les opposent aux groupes jihadistes et rebelles.

Et, depuis jeudi, elles ont pris le contrôle de 46 villages dans le secteur, a indiqué l’OSDH, et se rapprochent désormais d’une ville-clé dans le sud d’Idleb.

En cinq jours, les combats ont fait environ 260 morts dans les deux camps, dont 110 membres des forces pro-régime et 148 jihadistes et rebelles, selon l’OSDH.

Les forces du régime ont par ailleurs encerclé lundi un poste d’observation tenu par les forces turques dans la province d’Idleb, toujours selon l’OSDH.

L’armée turque y est déployée en vertu d’un accord conclu en 2018 entre Moscou et Ankara, parrain des rebelles, pour éviter une offensive de Damas contre cette zone. La guerre a fait plus de 370.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

 

Andreï Touabovitch

Partager