Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé dans la mise au point d’un vaccin

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé mardi, qu’il collaborait avec le ministère américain de la Santé dans l’objectif de développer un vaccin contre le coronavirus. 

Ce géant pharmaceutique se dit en mesure d’obtenir un candidat vaccin dans un délai de six mois. 

Avant Sanofi, une dizaine de laboratoires s’étaient déjà lancés dans la course pour la mise au point d’un vaccin contre le coronavirus. Toutefois, le groupe pharmaceutique tricolore est le deuxième à annoncer une collaboration avec une agence relevant du département américain de la Santé.

Il s’agit de l’Autorité pour la recherche et développement avancée dans le domaine biomédical (BARDA), qui s’est engagée dans un «partenariat de longue date » avec Sanofi, a déclaré David Loew, le vice-président exécutif et responsable de Sanofi Pasteur.

Avant le groupe français, le laboratoire américain Johnson & Johnson a annoncé le 11 février dernier, son association avec la BARDA. Face à ce concurrent, Sanofi a mis en avant son histoire montrant ses «capacités à développer et produire des vaccins efficaces à grande échelle», a indiqué  Loew. 

En outre, le candidat vaccin de Sanofi contre le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) constitue un autre avantage pour le groupe français, puisque le virus à l’origine de cette maladie ayant «75 % de similarités génétiques» avec le coronavirus, a ajouté le même responsable.

Andreï Touabovitch