Les Etats-Unis à nouveau endeuillés par une fusillade à Milwaukee

Cinq personnes ont été tuées par balles ce mercredi, dans une fusillade au sein d’une brasserie de bière à Milwaukee, la principale ville du Wisconsin, a annoncé le président américain, Donald Trump. 

D’après la presse locale, le tireur était un ex-salarié de cette société qui l’a  récemment licencié. Mais le vrai mobile de cette fusillade demeure encore inconnu.

«Un horrible assassin a ouvert le feu dans l’usine de la société de brassage Molson Coors, prenant la vie de cinq personnes, en blessant d’autres, certaines gravement», a déclaré le milliardaire Trump. «Nos pensées sont donc avec les habitants du Wisconsin et les familles», a-t-il poursuivi.

« Nos prières vont aux familles qui ont perdu des êtres proches », a, pour sa part, déclaré la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, soulignant que «le Congrès a le devoir, pour eux, de prendre de vraies mesures pour stopper la violence par les armes à feu».

A l’heure actuelle, la brasserie de bière Molson Coors est en train d’être restructurée et le tireur, qui avait été licencié mercredi d’après la presse locale, était vêtu d’une tenue de travail de cette entreprise, au moment où il passait à l’acte.

Andreï Touabovitch

Partager