Grèce : renforcement  des patrouilles à la frontière turque

La Grèce a indiqué vendredi avoir renforcé ses patrouilles à la frontière avec la Turquie, suite à l’annonce par Ankara qu’elle n’empêcherait plus les migrants de se rendre en Europe. 

Le nombre de patrouille a été doublé et un appel à la mobilisation générale a été passé en interne, selon une source policière grecque. « Tout est sous contrôle, il n’y a pas de raison de s’inquiéter », a souligné la même source.

La décision de la Turquie d' »ouvrir les portes » aux migrants a été prise lors d’un conseil de sécurité extraordinaire présidé par le chef de l’Etat, Recep Tayyip Erdogan, dans la nuit de jeudi à vendredi.


 

Andreï Touabovitch