Etats-Unis : Biden, grand vainqueur du « Super Tuesday »

Joe Biden a triomphé lors du « Super Tuesday » en arrivant en tête, suivant des résultats encore provisoires, dans pas moins de neuf Etats sur les 14 dans lesquels devait être désigné le candidat du Parti démocrate à l’élection présidentielle de novembre prochain aux Etats-Unis. L’ex-vice-président américain est plus que jamais le principal adversaire de Bernie Sanders dans cette course.

Il n’aura fallu qu’une semaine à Joe Biden pour rebattre les cartes de ces primaires de la gauche américaine. Le week-end dernier, il a commencé par engranger un net succès en Caroline du Sud, avant de faire pareil lors du « Super Mardi ». L’Alabama, l’Arkansas, la Caroline du Nord, le Massachussetts, le Minnesota, le Texas, la Virginie et d’autres Etats sont tombés dans son escarcelle, ce qui était inimaginable au vu des revers qu’il a enchaînés au début des primaires.

Ce retour en force de l’ancien bras droit du président Barack Obama en fait la figure de proue des démocrates modérés en perspective de la Convention nationale de Milwaukee cet été.

A l’opposé, le « Super Tuesday » semble avoir sonné le glas de la campagne de Michael Bloomberg, qui tablait sur cette journée où le tiers des délégués de la Convention sont désignés pour apparaître comme l’alternative centriste. Bien qu’ayant dépensé  plus de 400 millions de dollars pour sa publicité à la télévision, l’ex-maire de New York n’a raflé aucun Etat.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus