Maroc: des mesures royales pour lutter contre la propagation de la pandémie

Le gouvernement  marocain a pris une série de mesures décisives  sur les instructions du  Roi Mohammed VI pour limiter la propagation du Coronavirus.

Le Roi Mohammed VI a ordonné au gouvernement la création immédiate d’un fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus, doté de 10 milliards de dirhams.

Le Conseil supérieur des Oulémas, l’instance scientifique chargée des fatwa, sur demande du Roi Mohammed VI, a recommandé la fermeture temporaire des mosquées pour les cinq prières et celle du vendredi à partir de ce lundi 16 mars 2020.

Auparavant, plusieurs autres mesures drastiques ont été prises, allant de la suspension des cours dans l’ensemble des établissements d’enseignement publics et privés, à l’annulation des manifestations culturelles d’envergure, en passant par la suspension de tous les vols internationaux de passagers.

Le ministère de l’Intérieur a également décidé, et jusqu’à nouvel ordre, d’interdire tous les rassemblements publics auxquels prennent part plus de 50 personnes.

Il a aussi décidé de fermer au public, à partir du lundi 16 mars à 18h, les cafés, les restaurants, les salles de cinéma, les théâtres, salles de fête… comme mesures pour freiner la propagation du Coronavirus.

Les  rassemblements religieux islamiques et hébraïques, festivals et activités culturelles on également été annulés, alors que le ministère de la santé a décidé de suspendre les autorisations administratives pour « nécessité de service » et que les mesures d’hygiène ont été déployées dans les transports et l’espace publics.

Avant même l’apparition du premier cas de Coronavirus au Maroc, la Souverain avait décidé de rapatrier les étudiants marocains de Chine, un geste qui a suscité la gratitude de plus d’une centaine de concernés et de leurs familles.

Andreï Touabovitch

Partager