Coronavirus : Le président Bolsonaro juge inutile le confinement ordonné dans certains Etats brésiliens

Le chef d’Etat brésilien Jair Bolsonaro a déclaré mardi, que la pandémie de Covid-19, qui a fait 46 morts dans son pays, ne constitue pas un justificatif plausible des mesures de confinement prises par différents Etats et municipalités du Brésil, dont l’Etat de Sao Paulo.

Ces mesures de confinement pourraient ruiner l’économie brésilienne, craint Jair Bolsonaro suggérant que «les autorités de certains Etats et municipalités doivent renoncer au concept de la terre brûlée : l’interdiction des transports, la fermeture des commerces et le confinement massif». 

« Nous devons maintenir les emplois et préserver l’approvisionnement des familles », a poursuivi le président Bolsonaro qui minimise la menace que constitue la pandémie de coronavirus, qui a contaminé 2.201 personnes et entrainé la mort de 46 autres dans le pays. 

Il a accusé la presse de répandre « l’hystérie » en raison de cette pandémie et assuré que son pays était à l’abri à cause, d’après lui, de son climat tropical et de sa population en majorité jeune. «Le groupe à risque, c’est celui des personnes de plus de 60 ans. Alors pourquoi fermer les écoles ?», s’est il interrogé avant de conclure que «le virus est arrivé au Brésil, nous le combattons et ce sera bientôt fini».

Mohamed El Abdi

Partager