Coronavirus : Washington dément avoir détourné des masques destinés à la police allemande

Le gouvernement américain a rejeté lundi les allégations de l’Allemagne au sujet du détournement par les Etats-Unis d’environ 200.000 masques de protection contre le Covid-19, qui étaient destinés aux forces de l’ordre allemandes.

«Le gouvernement des Etats-Unis n’a pris aucune mesure pour détourner les fournitures de masques (de la société) 3M destinées à l’Allemagne et nous n’avions pas connaissance d’une telle cargaison», a confié à la presse, un porte-parole de la représentation diplomatique américaine à Berlin.

Les autorités allemandes ont assuré vendredi dernier qu’une cargaison de 200.000 masques de protection contre le coronavirus destinés aux forces de l’ordre berlinoises avait été saisie au niveau de l’aéroport thaïlandais de Bangkok, tout en soupçonnant une implication de l’administration américaine.

En réaction, le porte-parole de la représentation diplomatique américaine en Allemagne s’est déclaré «préoccupé par les tentatives omniprésentes de diviser les efforts internationaux par des campagnes de désinformation sans aucune source identifiée».

A en croire un porte-parole des forces de l’ordre berlinoises, des échanges portant sur le remplacement de ces équipements et de nouvelles commandes sont en cours avec les fournisseurs initialement en charge de la livraison de ce matériel de protection.

Les masques étant actuellement très demandés, cela donne lieu à une concurrence féroce entre les Etats connaissant une forte contamination au coronavirus.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager