Coronavirus : Les craintes d’un déconfinement prématuré aux Etats-Unis

Deux regroupements de gouverneurs d’Etats situés sur les côtes Est et Ouest des Etats-Unis, ont annoncé lundi, envisager de collaborer en vue de la levée progressive du confinement instauré dans le pas pour endiguer la pandémie de Covid-19, au moment où certains experts craignent une deuxième vague de contaminations.

Le nombre de morts des suites du Covid-19 est descendu dimanche dernier sous la barre des 2.000 cas, ce qui constitue une première depuis le 29 mars dernier. 

Ce constat relativement encourageant permet d’envisager une levée graduelle des restrictions. Neuf gouverneurs paraissent disposés à se conformer à ces consignes. Sur la côte Est, les Etats du Connecticut, du Delaware, du New Jersey, de New York, de Rhode Island et de Pennsylvanie comptent se coordonner pour une levée progressive du confinement, ont-ils annoncé lundi. 

A l’Ouest, la Californie, l’Etat de Washington et l’Oregon ont indiqué s’être mis d’accord sur une procédure commune de reprise de l’activité économique.

Toutefois, nombre de scientifiques américains craignent qu’un déconfinement prématuré n’entraîne une deuxième vague de contaminations au Covid-19. 

D’après la chaîne TV NBC News, «les épidémiologistes américains considèrent que, s’ils sont correctement utilisés, les tests de dépistage et le traçage des cas peuvent permettre aux Etats-Unis de rouvrir certaines entreprises et d’assouplir certaines exigences de distanciation sociale». Néanmoins, cette démarche devra être «graduelle, lente et méthodique» afin d’éviter une deuxième vague de contaminations.

Andreï Touabovitch