La publication des chiffres sur l’emploi et leurs interprétations ont marqué la bourse américaine hier.  Le Dow Jones et le Nasdaq ont longtemps tangué avant que le Dow Jones ne clôture la journée en baisse de 0.36% tandis que le Nasdaq se stabilisait.

Wall Street a commencé la journée en baisse. Jusqu’à ce que, assez tardivement en mi-journée, son indice phare Dow Jones ne passe brièvement au vert suite à la publication des chiffres du rapport ADP (Automatic Data Processing) sur l’emploi. Ce rapport a révélé une accélération des embauches en juin dans le secteur privé. Les entreprises de ce secteur ont créé en juin 29% de postes de plus que le mois précédent. Mais les prévisions diffèrent selon les opérateurs économiques et une fois de plus, le marché de l’emploi fait planer l’incertitude sur l’évolution de la bouse. Les investisseurs s’attendent à de bons chiffres lors de la présentation aujourd’hui de l’état du marché du travail aux Etats-Unis. Ils basent leurs prévisions sur les chiffres du jour, le relevé ADP, le rapport hebdomadaire qui atteste de la deuxième baisse hebdomadaire consécutive du chômage.

Mais la principale source d’inquiétude provient de l’incertitude qui plane sur l’économie européenne. La BCE (Banque Centrale Européenne) a dans la journée annoncé la baisse de ses taux dans un discours qui a entraîné une chute de l’ISM (Indice des directeuirs d’achats pour les services). Au terme du mois de juin, cet indice était à 52.1%, soit son plus faible niveau depuis janvier 2010.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*