Etats-Unis : Le Kentucky s’engage à garantir une assurance-maladie à tous ses résidents noirs

Tous les résidents noirs du Kentucky bénéficieront d’une assurance-maladie, a promis au cours de cette semaine, le gouverneur démocrate de cet Etat américain. 

Selon ce dernier, ce geste s’explique par les risques spécifiques du coronavirus pour ces communautés minoritaires et par les protestations populaires contre le racisme et les discriminations au sein des forces de l’ordre.

« Les inégalités du système de santé ont été mises à nu par cette épidémie de Covid-19, les conséquences des inégalités de santé sont claires, c’est la mort », a soutenu mercredi, le gouverneur démocrate du Kentucky Andy Beshear. 

«Nous n’aurions pas dû attendre cette pandémie, ou ces manifestations, pour nous engager à y mettre fin», a-t-il ajouté, avant d’annoncer le lancement d’«une initiative pour couvrir 100 % des individus des communautés noires et afro-américaines».

Dans ce petit Etat américain pauvre et rural, 29 % des Noirs vivent sous le seuil de la pauvreté, soit le double de la proportion de Blancs de même condition. 

En général, l’on compte plus d’obèses, de diabétiques et des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires parmi ces habitants noirs et pauvres qui concentrent plus de facteurs de risques avérés pour le Covid-19.

La population du Kentucky n’est constituée de 8 % de résidents noirs. Mais, ceux-ci représentent 16 % des personnes décédées des suites de Covid-19, d’après Lovoria Williams, enseignante à l’université du Kentucky et experte en matière d’inégalités de santé.

Andreï Touabovitch

Partager