Etats-Unis : Trump invité à annuler son rassemblement électoral à Tulsa

Le président américain, Donald Trump, pourrait être obligé d’annuler un meeting électoral prévu à Tulsa à cause du Covid-19, après avoir été déjà décalé d’un jour de sorte à ne pas se tenir en parallèle des commémorations de la fin de l’esclavage.

Le milliardaire républicain espère que ce rendez-vous majeur avec son électorat à Tulsa, dans l’Oklahoma, sera le véritable point de départ de sa campagne en vue d’une réélection en novembre 2020. Mais il se peut que la crise sanitaire liée au coronavirus et les manifestations contre le racisme en empêchent la tenue. 

Ce rassemblement devait initialement avoir lieu le vendredi 19 juin prochain, qui est également la date des commémorations de la fin de l’esclavage. « Par respect » pour ce jour et pour ce qu’il représente, le président Trump avait lui-même annoncé le report de son meeting au samedi 20 juin », précise-t-on à la Maison Blanche.

Par ailleurs, la localité de Tulsa a été en 1921 le lieu de certaines des émeutes raciales les plus tragiques de l’histoire des Etats-Unis. Dans un contexte de protestations contre le racisme et la brutalité des forces de l’ordre suite au décès de George Floyd, le choix de cette ville pour ce meeting est synonyme de provocation de l’avis de nombre d’observateurs.

En outre, le journal local Tulsa World a évoqué lundi le risque sanitaire que constitue une telle rencontre, qui se déroulera en lieu fermé, avant de conclure que «ce n’est pas le bon moment » et cette ville « n’est pas le bon endroit pour un meeting de Trump ». 

En réaction, le dirigeant américain s’en est pris aux « médias ‘fake news’ d’extrême-gauche», les accusant d’avoir deux poids, deux mesures avec la pandémie de Covid-19, en n’ayant «aucun problème avec les émeutiers et casseurs qui détruisent les villes dirigées par des démocrates» tout en «jetant l’opprobre» sur ses rassemblements électoraux.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus