Etats-Unis : John Bolton, ancien conseiller à la Maison Blanche édite un livre accablant pour Trump

Dans un livre aux révélations explosives, John Bolton, qui a été conseiller à la sécurité nationale du président américain, Donald Trump, a accusé son ex-chef d’avoir cherché l’appui de Pékin pour se faire réélire à la présidentielle de novembre 2020. 

La presse américaine a diffusé mercredi des portions de cet ouvrage à paraître, intitulé «The Room Where It Happened, A White House Memoir».

A en croire John Bolton, le milliardaire républicain a détourné en juin 2019 «la conversation sur la prochaine élection présidentielle, en faisant allusion à la capacité économique de la Chine et en plaidant auprès de Xi Jinping pour qu’il fasse en sorte qu’il l’emporte», suivant des extraits rendus publics en même temps par le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post.

Selon la même source, cette rencontre a eu lieu en marge du sommet du G20 dans la ville japonaise d’Osaka. A cette occasion, le chef d’Etat américain «a souligné l’importance des agriculteurs et de l’augmentation des achats chinois de soja et de blé sur le résultat de l’élection», a mentionné l’ex-conseiller dans son livre.

Par ailleurs, le président Trump a encouragé son homologue chinois à poursuivre l’édification de camps de concentration pour les Ouïghours, membres de la minorité musulmane en Chine,  pensant que « c’était la meilleure chose à faire », a assuré Bolton. 

Vraisemblablement en réaction à cette révélation, le président américain a promulgué mercredi, une disposition légale votée quelques jours auparavant, laquelle prévoit de sanctionner le gouvernement chinois pour le traitement de ce peuple minoritaire. 

Ce livre choc de John Bolton devrait normalement être disponible dans les librairies, le 23 juin prochain. Toutefois, le gouvernement américain a initié une action en justice en vue d’empêcher sa parution.

Andreï Touabovitch

Partager