Selon le quotidien Business Standard, Carrefour a gelé l’ouverture de nouveaux magasins en Inde. Le leader français de la grande distribution subirait le contrecoup du ralentissement économique mondial.

Carrefour est présent en Inde depuis décembre 2010. Le français dispose de deux représentations de gros, à New Delhi et à Jaipur (nord-ouest). Celles-ci sont destinées aux petits commerçants, aux opérateurs dans la restauration et aux administrations. Cette année, il devait procéder à l’ouverture d’autres magasins dans le pays, ayant acquis 12 espaces commerciaux dès le début 2012. Mais, selon le Business Standard, ce ne sera plus le cas.  Ces projets seraient « aujourd’hui en attente », d’après deux sources sous couvert d’anonymat citées par le quotidien et évoquant particulièrement l’ouverture d’un magasin prévu à Pune (Est). Comme explication, l’enseigne française serait « en train de rationaliser » ses projets en Inde. Mais, jusque-là, Carrefour ne s’est pas encore exprimé sur ce sujet.

Néanmoins, les temps sont durs pour le géant français de la distribution. Ses affaires ne vont pas très bien du fait de la crise de la zone euro, surtout dans le sud du Vieux Continent. C’est pourquoi, Carrefour misait sur les pays émergents pour retrouver des couleurs. Fort de son milliard d’habitants et d’une classe moyenne naissante estimée à 300 millions de personnes, l’Inde apparaissait comme la destination rêvée. Mais, les visées de Carrefour ont été bloquées par l’échec d’une réforme initiée par le gouvernement. Celui-ci était favorable à l’ouverture du marché de la grande distribution aux multinationales étrangères. Ce que les petits commerçants ainsi que certaines formations politiques ont refusé.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*