Le Royaume-Uni mobilise plus de 750 millions d’euros pour renforcer ses frontières

Le Royaume-Uni a annoncé hier dimanche, avoir mobilisé une enveloppe de plus de 750 millions d’euros destinée au renforcement de ses frontières avant la sortie du pays de l’union douanière de l’Union européenne (UE) prévue à la fin de cette année. 

Dans une tribune publiée sur les colonnes du Sunday Telegraph, le ministre d’Etat britannique, Michael Gove a indiqué que cet investissement ne concerne que les frontières extérieures de l’Angleterre, de l’Ecosse et du Pays de Galles. 

Il inclut les dépenses du personnel, dont le recrutement d’environ 500 agents de la police aux frontières, et le financement d’infrastructures, dont de la construction de nouveaux postes de contrôle destinés à renforcer les points de contrôle existants, et l’infrastructure de données pour améliorer le flux de trafic et de personnes. 

Interrogé sur Sky News dimanche matin, Michael Gove a garanti que la frontière britannique serait prête au 1er janvier 2021, après la fin de la période de transition instaurée pour permettre au Royaume-Uni et à l’Union européenne de négocier leur relation après le Brexit, entré officiellement en vigueur le 31 janvier dernier. 

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus