Covid-19 : la BM  et Oxford Business Group témoignent des mesures prises par le Maroc contre la Covid-19 

La Banque mondiale (BM), dans un récent rapport, estime que « la réponse proactive du Gouvernement a permis au pays d’éviter une épidémie massive, sauvant ainsi des vies », notant que la poursuite de politiques pertinentes sera « critique » pour limiter l’impact économique, social et sanitaire de la crise et ainsi permettre une accélération de la reprise. 

Selon la BM, le Maroc a efficacement géré la crise du Covid-19 en mettant en place des mesures novatrices pour protéger la vie et les revenus de sa population, mais aussi pour jeter les bases de la relance de son économie. 

L’institution de Bretton Woods souligne dans son document analytique de référence, diffusé le vendredi 17 juillet 2020, que «la réponse du gouvernement marocain a été rapide et décisive» dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire Covid-19.

Ses économistes notent, sans équivoque, que «cette réaction proactive a permis au pays d’éviter une épidémie de grande ampleur et donc de sauver des vies».

Les dernières mesures, incitées par le roi Mohammed VI, sont «une véritable innovation». 

Par ailleurs, le dernier rapport d’Oxford Business Group, en collaboration avec l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations, souligne la mobilisation de l’industrie marocaine face à la pandémie.

Le rapport analyse les différents secteurs de l’économie, telles que le textile, l’agroalimentaire, l’industrie automobile et aéronautique ou encore le secteur des TIC et de l’offshoring ont adapté leurs opérations et collaboré avec le secteur public afin d’appuyer le pays dans ses efforts visant à atténuer les retombées de la crise sanitaire.

Parmi les études de cas, on retrouve notamment des entreprises et structures telles que Netronix, Demary, Menara Holding, Ineos, Aba Capital, GPC, Intelcia, l’AMEE, Altran ou encore Portnet dans une logique d’illustration concrète de la manière dont les entreprises ont mobilisé leurs opérations au profit de la lutte contre la pandémie.

Le rapport met aussi en relief les mesures prises par des entreprises structurantes de l’économie marocaine telles que Renault, Cosumar ou Jaouda… 

Andreï Touabovitch