Etats-Unis : bond des inscriptions au chômage suite à la flambée des infections au coronavirus

Le nombre d’inscriptions au chômage a recommencé à augmenter la semaine dernière aux Etats-Unis, où les activités économiques dans certaines régions ont dû être à nouveau interrompues suite à une nouvelle vague d’infections au coronavirus, d’après le bilan diffusé jeudi par le département américain du travail.

Plus d’1,4 million de nouvelles inscriptions au chômage ont été enregistrées entre le 12 et le 18 juillet derniers. En comparaison, 1,307 million de demandes similaires avaient été déposées la semaine précédente. Pourtant, un recul à 1,285 million de nouvelles demandes était attendu par les analystes.

Ainsi, le nombre d’inscriptions au chômage bondit pour la première fois en rythme hebdomadaire depuis que cet indicateur avait entamé sa lente baisse, au début du mois d’avril. Pour rappel, 6,6 millions nouvelles demandes d’allocations chômage avaient été déposées au cours de la dernière semaine du mois de mars, ce qui demeure un pic historique. 

A l’heure actuelle, il y a à peu près 16,2 millions de personnes inscrites au chômage sur le sol américain. Ce total est en baisse. Toutefois, il est divulgué avec une semaine de décalage. Du coup, les dernières fermetures de commerces et restaurants n’ont pas été considérées.

A cette population se greffent tous les Américains dont les revenus ont baissé ou l’activité non salariée s’est arrêtée. Par conséquent, plus de 31 millions de personnes reçoivent une assistance, notamment 600 dollars par semaine pour chaque bénéficiaire d’allocations.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus