Covid-19 : L’Etat brésilien du Parana va essayer de produire le vaccin «Spoutnik V» russe

Les autorités de l’Etat du Parana, situé dans le sud du Brésil, ont conclu mercredi un protocole d’accord avec le gouvernement russe pour tester et produire le nouveau vaccin russe «Spoutnik V» contre le Covid-19 dont l’efficacité n’est pas encore prouvée à l’international.

La convention a été paraphée par l’Institut de technologie de Parana (Tecpar), qui est sous tutelle de cet Etat brésilien, et le Fonds souverain russe (RDIF). 

Le patron de Tecpar, Jorge Callado, a annoncé qu’une équipe de travail procédera la semaine prochaine à l’évaluation des résultats des tests du «Spoutnik V», effectués en phases un et deux, lesquels leur seront partagés par la partie russe. Pour ce qui est de la phase trois de ces essais, elle demeure en cours.

A en croire ce responsable, les autorités sanitaires locales devront donner leur feu vert avant l’entame de la production, éventuellement au second semestre 2021.

Rappelons que le président russe, Vladimir Poutine a présenté mardi ce vaccin contre le coronavirus. En réaction, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a estimé que son efficacité devait avant tout être certifiée de manière indépendante et scientifique.

La phase trois des tests du « Spoutnik V », à laquelle 2.000 personnes vont prendre part, devait commencer mercredi dernier, avant une production prévue à partir du mois prochain en Russie.

Andreï Touabovitch