Renforcement et extension des sanctions américaines contre Huawei

Le département d’Etat américain a annoncé lundi dans un communiqué, l’interdiction de territoire à 38 filiales internationales de l’opérateur Télécoms chinois Huawei dans le but de limiter leur accès aux technologies américaines. 

Cette décision marque un durcissement de la position Washington à l’encontre du géant chinois des télécoms, accusé d’espionnage au profit du régime de Pékin. 

Les nouvelles sanctions américaines concernent des matériaux utilisés par Huawei pour ses systèmes électroniques, plus précisément des semi-conducteurs et des puces issues de technologies américaines. 

Placé sur la liste noire américaine pour l’empêcher d’acquérir des technologies «made in USA» indispensables à ses téléphones portables, Huawei fait déjà l’objet de nombreuses sanctions décrétées par les Etats-Unis depuis le mois de mai. 

Huawei est interdit depuis cette date, d’utiliser ces matériaux sans une autorisation spéciale. En étendant cette interdiction aux filiales internationales de Huawei, les Etats-Unis veulent éviter que la marque au lotus rouge ne les utilise pour contourner les sanctions en vigueur. 

Andreï Touabovitch