L’Inde devient la deuxième nation la plus touchée par le Covid-19

L’Inde est devenue hier lundi le deuxième pays du monde le plus touché par le coronavirus avec 4.2 millions d’infections, dépassant les 4.12 millions du Brésil et derrière les 6.25 millions des Etats-Unis. En ce qui concerne les décès, avec ses 71 642 morts, le pays arrive derrière les Etats-Unis et le Brésil et leurs 188 941 et 126 650 morts respectifs. 

La progression du taux de croissance des nouveaux cas en Inde est jugé alarmant par de nombreux spécialistes. Selon le virologue Shahid Jameel de la Wellcome Trust/DBT India Alliance, la moyenne est passée ces deux dernières semaines d’environ 65 000 à 83 000 cas par jour, soit une augmentation d’environ 27% sur deux semaines, et de 2% par jour ». 

Mais malgré cette progression préoccupante, le pays maintient ses efforts pour revenir progressivement à sa vie d’avant. Le métro a repris du service après des mois d’arrêt dans la plupart des villes, y compris Bombay et la capitale New Dlehi, mégapole de 21 millions d’habitants. 

Dans le monde, la pandémie a fait au moins 889 498 morts depuis fin décembre selon un bilan établi hier lundi par l’Agence France Presse (AFP) à partir de sources officielles. Dans de nombreux pays où elle semblait marquer une pause depuis la fin du printemps, le nombre de nouvelles contaminations connaît une hausse alarmante, notamment en Europe où les habitants reprennent le chemin de l’école, de l’université ou du travail après les vacances d’été. 

Le Royaume-Uni a enregistré dimanche près de 3 000 nouveaux cas positifs, un nombre inédit depuis fin mai. La France a enregistré près de 25 000 nouveaux cas en trois jours, dont un pic de 9 000 vendredi. 

Andreï Touabovitch