Le Maroc va lancer prochainement une campagne massive de vaccination anti-Covid-19 

Le roi du Maroc Mohammed VI a présidé, ce lundi au Palais royal de Rabat, une séance de travail consacrée à la stratégie de vaccination contre la Covid-19, indique un communique du Cabinet royal.

« Au cours de cette réunion, et sur la base de l’avis rendu par le Comité national scientifique ad hoc soulignant que la campagne vaccinale est une réponse réelle pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie, et fidèle à l’approche royale proactive adoptée depuis l’apparition de ce virus, Sa Majesté le Roi a donné Ses Hautes Orientations en vue du lancement, dans les prochaines semaines, d’une opération massive de vaccination contre la Covid-19 », ajoute le communiqué.

«Selon les résultats des études cliniques déjà achevées ou toujours en cours, la sécurité, l’efficacité et immunogénicité du vaccin ont été prouvées » assure le Cabinet Royal.

Ainsi, cette opération devra couvrir les citoyens âgés de plus de 18 ans, selon un schéma vaccinal en deux injections. La priorité sera notamment donnée aux personnels de première ligne, en l’occurrence, le personnel de Santé, les autorités publiques, les forces de sécurité et le personnel de l’éducation nationale, ainsi qu’aux personnes âgées et aux personnes vulnérables au virus, et ce, avant de l’élargir au reste de la population », ajoute la même source.

Par ailleurs, le Souverain a donné ses directives aux autorités compétentes pour veiller à la bonne préparation et au bon déroulement de cette opération nationale d’envergure sur les plans, sanitaire, logistique et technique.

« L’accent a été mis notamment sur l’accessibilité du vaccin, dans un cadre social et solidaire, et sa disponibilité en quantités suffisantes, ainsi que sur la logistique médicale de transport, d’entreposage et d’administration du vaccin sur l’ensemble du territoire et la mise en place d’un système efficace de pré-enregistrement des bénéficiaires », indique le Cabinet royal.

A la même occasion, le Souverain marocain a appelé à la mobilisation de tous les services et départements concernés, en particulier le personnel de la Santé, l’administration territoriale et les forces de l’ordre, ainsi que l’appui nécessaire des Forces Armées Royales.

 

Andreï Touabovitch