Au cours de cette semaine, l’enseigne Auchan apparaîtra devant certains hypermarchés indiens en remplacement de Max. Les deux distributeurs sont liés par un accord de franchise qui permettra au français d’être le premier étranger à s’afficher dans le commerce en détail.

En tout, 5 hypermarchés Max seront renommés Auchan. 4 d’entre ces grandes surfaces se situent dans la ville indienne de Bangalore et la dernière, à Mangalore. Ce n’est qu’un début car, en novembre prochain, la même transformation concernera 8 hypermarchés. Le distributeur français nourrit de véritables ambitions dans ce pays émergent : d’ici la fin de l’année fiscale, c’est-à-dire en mars 2013, il entend ouvrir « 4 ou 5 nouveaux magasins », selon Viney Singh, directeur de Max Hypermarkets. La même source a précisé qu’il est envisagé l’ouverture de 10 à 12 hypermarchés chaque année par la suite. Porteuse, la collaboration entre Auchan et Max est pourtant particulière : les deux groupes, qui ont signé leur accord en aout dernier, n’ont pas prévu l’entrée de l’enseigne française au capital de son partenaire local. N’empêche, cela reste tout à fait envisageable, les deux collaborateurs étant ouverts à entamer des discussions dans ce sens.

Auchan a donc réussi à s’afficher moins d’un mois après la libéralisation de la grande distribution par le gouvernement indien. Celui-ci a en effet autorisé aux étrangers de détenir jusqu’à 51 % des parts de leurs partenaires locaux. Il est donc clair qu’Auchan ne tardera pas à être concurrencé par d’autres géants mondiaux du secteur. A ce propos, l’américain Walmart est entrain de finaliser un grand dossier d’investissement. Jusque-là, il menait des activités en Inde grâce à son partenariat avec Bharti. C’est la seule multinationale de la grande distribution qui s’est clairement exprimée sur son avenir indien proche. L’autre français, Carrefour, présent en Inde dans le gros, et le britannique Tesco, partenaire de Trent, sont plutôt taciturnes.

 

Tags: ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*