Dans un communiqué diffusé mercredi, la police brésilienne a annoncé l’arrestation du baron de la drogue de Rocinha, Antonio Francisco Bomfim Lopes, alias « Nem », considéré comme l’un des narcotrafiquants les plus recherchés de Rio de Janeiro.

Le quotidien O Globo  rapporte que Nem a essayé en vain de corrompre les policiers qui sont venus l’arrêter pour s’enfuir avec son bras droit surnommé « Coelho », également arrêté par la police. Depuis l’arrestation de Nem, la police a poursuivi la reconquête de Rocinha, devenue l’un des bastions du trafic de drogue dans le pays. Raison pour laquelle on a pu constaté Mercredi à l’aube, la présence de cinquante hommes des troupes de choc de la  police qui ont mis en place un barrage sur la principale voie d’accès de la favela afin de procéder à une fouille systématique de tous  les véhicules circulant aux alentours de Rocinha.      Craignant d’éventuelles représailles suite à l’arrestation de Nem et des heurts lors des contrôles policiers, les responsables de la police locale ont invité  la population de la favela à rester chez soi et à éviter d’envoyer les enfants à l’école pendant quelques jours. Par ailleurs, si toutes opérations policières menées dans la favela s’avéraient être un succès, Rocinha deviendra la 19ème favela reprise aux narcotrafiquants qui y règnent en maitre absolu depuis près de 30 ans.

A l’approche des compétitions sportives du mondial 2014 et des jeux olympiques de 2016, les autorités brésiliennes s’attèlent à lancer des opérations d’envergure pour pacifier les quartiers défavorisés de Rio,  dirigés par les narcotrafiquants et les milices paramilitaires.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*