tepcoLa compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (TEPCO), dont la responsabilité dans la catastrophe de Fukushima a été approuvée, fait face à un nombre de victimes à indemniser supérieur à ses prévisions. Aussi, s’est-elle tournée vers le gouvernement pour solliciter une rallonge budgétaire.

En plus des versements précédents effectués par le Trésor Public japonais, TEPCO a, à nouveau, besoin de 10 milliards de dollars américains. D’où, elle a adressé hier jeudi une demande de 7,5 milliards de dollars américains à l’Etat japonais. En fait, la compagnie d’électricité a été débordée par les besoins d’indemnisations : suivant ses prévisions, elle s’attendait à bien moins que le nombre atteint. En effet, bon nombre de familles ont quitté la préfecture de Fukushima après le 11 mars 2011, date de l’accident nucléaire. Depuis, cette région est contaminée par les déjections des réacteurs nucléaires endommagés.

En juillet dernier, une commission mise en place par l’Assemblée nationale japonaise avait mis en cause la responsabilité de TEPCO dans cette catastrophe nucléaire. Selon le rapport de cette commission, les réacteurs de la centrale de Fukushima étaient vulnérables au moment du tsunami. Ce, à cause d’une négligence évidente dans le respect des mesures de sécurité. Aujourd’hui, la facture se sale de plus en plus pour TEPCO. Avec cette nouvelle demande, le montant global déboursé dans les indemnisations atteint 35,5 milliards de dollars américains.

TEPCO a déjà reçu 12 versements de la part de la structure publique compétente. Ce qui correspond à une somme de 16,5 milliards de dollars américains. La compagnie d’électricité a l’obligation de rembourser tous ces prêts. Pour ce faire, TEPCO va suivre un plan d’épargne sur 10 ans : au terme de cette période, elle devra disposer de 42 milliards de dollars américains d’économies.

 

Tags: , ,

 

2 Commentaires

  1. Belge dit :

    C’est une lourde responsabilité que l’entreprise japonaise doit porter, surtout que les effets de la catastrophes de Fukushima risquent de continuer pour des années encore

  2. Matsumi dit :

    quelles que soient les précautions, quelles sont les centrales nucléaires qui pourraient résister à un tremblement de terre suivi d’un Tsunami dévastateur comme celui de Fukushima ?

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*