google-12_93559Le géant de l’internet Google va une fois de plus débourser quelque millions de dollars pour non respect de la vie privée des consommateurs. Avec la monté en puissance des réseaux sociaux et surtout le développement de plusieurs outils en terme de connectivité sur internet, les limites sur la vie privée des usagers sont de plus en plus floues .Voila pourquoi les autorités de régulation ont décidé de réagir énergiquement à toute atteinte abusant l’internaute moyen. Pour avoir pisté sans consentement des internautes utilisant son navigateur, Google va payer 17 millions de dollars et sera soumis à plus de contraintes.

Il y a seulement quelques mois, la commission fédérale du commerce américaine lui imposait déjà de payer plus de 22 millions de dollars d’amende pour des motifs similaires. Il s’agissait notamment du fait de ne pas avoir suivi la consigne générale du « Do Not Track ». Cette dernière protège les intérêts des usagers et place tous les navigateurs sur pied d’égalité en la matière. Cependant, l’appât du gain est tellement fort que certains finissent par céder. En effet, les données récoltées en violant la vie privée des utilisateurs sont chèrement vendues sous forme de calibrage pour une publicité ciblée.

Bien que les autorités mettent en place des mécanismes de sanction, les grosses compagnies du net bénéficient encore de l’ignorance des internautes. Même quand il faut demander l’autorisation pour accéder à ces données, celles-ci sont bien dissimulées, soit dans des procédures d’installation où le consommateur ne lit pratiquement rien, soit dans le décochage de propriétés initialement cochées par défaut. La solution la plus efficace serait d’éduquer les internautes en plus des mécanismes de dissuasion déjà mis sur place.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*