4155782176_bc5dc9c08c_b99.jpg.355x207x1Les médias russes rapportent un renforcement de la coopération entre la Russie et la Corée du Sud. Ce rapprochement concernerait plus précisément les domaines de l’énergie et des transports.

Le principal projet mené par les deux pays est celui de la construction des chantiers navals Zvezda au Primorié. Ces chantiers seront spécialisés dans la construction de méthaniers. DSME, la division des constructions navales du groupe industriel sud-coréen Daewoo se serait proposé pour la livraison des tôles d’acier pour les coques de navires ainsi que pour la formation de spécialistes. Mais la Russe ambitionne d’accroître sa contribution au projet. Un groupe réunissant les trois sociétés russes Rosneft, Sovkomflot et Gasprombank, ont proposé de racheter plus d’un tiers des participations de DSME.

Les deux pays envisageraient également de relier les chemins de fer Transsibérien et Transcoréen. Le projet gagnant-gagnant pour la Russie et pour les deux pays de la péninsule coréenne permettrait par exemple de faire transiter par la Russie les livraisons de charbon en provenance de Corée et à destination de la Russie et de l’Europe.

La Corée du Sud se serait également montrée particulièrement intéressée par une participation à un autre projet de Gazprom.Le groupe russe envisage, depuis deux ans, la construction d’un gazoduc, soit sur la terre ferme ou sous la mer, qui devrait permette de relier la Corée du Sud aux gisements Sakhaline-1 et Sakhaline-2. Ces projets d’exploration et de production de champs de gaz offshore se situent en mer d’Okhotsk, au large de l’île de Sakhaline.

Selon les médias russes, ces projets communs devraient encore s’intensifier dans les domaines  des constructions mécaniques, de l’exploration de l’espace ainsi qu’à celui du développement de l’infrastructure de transport.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*