russie-iran-construction-centrale-nucleaireL’agence de presse RIA a rapporté jeudi, la possibilité de voir la signature, avant la fin de l’année, d’un contrat pour la construction par la Russie de huit nouveaux réacteurs nucléaires en Iran. Il devrait être le fruit d’un accord bilatéral entre les deux pays.
L’agence de presse RIA ne cite pas sa source et la seule information  de ce dossier, provient de la compagnie russe Rosatom qui a déclaré sans plus de précisions être en négociations avec l’Iran pour la construction de nouveaux réacteurs. Bien que la Russie ait voté en faveur des  sanctions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies pour condamner la poursuite des activités nucléaires iraniennes, elle a toujours été contre les mesures de rétorsion unilatérales prises par les Etats-Unis et l’Union européenne contre la République islamique.
Au moins deux des réacteurs en projet viendront renforcer la capacité de la centrale de Bushehr, l’unique centrale nucléaire iranienne, dont la construction était déjà le fruit d’une coopération avec la Russie. Téhéran était parvenu en partie à dissiper les craintes des Occidentaux de voir cette centrale contribuer à la mise au point d’armes nucléaires en promettant de renvoyer le combustible usagé en Russie.
Les discussions entre l’Iran et le groupe « P5+1 », (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et l’Allemagne), vont reprendre le 16 juin prochain après que peu de progrès ont été enregistrés, lors de la dernière rencontre la semaine dernière. La date butoir du 20 juillet prochain, que les deux parties se sont fixée pour parvenir à un accord définitif sur le programme nucléaire controversé de l’Iran, est proche.

 

Tags: , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*