recherche-bioL’Agence singapourienne de la science, la technologie et la recherche (A* STAR Research) et l’Institut sud-coréen du développement de l’industrie de la santé (KHIDI) ont inauguré  lundi, un centre conjoint de recherche biomédicale, la KHIDI-A*STAR Medtech Development Centre.
Destiné à promouvoir la collaboration entre Singapour et la Corée du Sud, notamment dans le domaine des technologiques médicales et pharmaceutiques, ce centre est le fruit d’une étroite collaboration entre les deux agences nationales, qui avaient conclu en décembre 2013 un protocole d’accord sur ledit projet. Selon A* STAR, les PME sud-coréennes du secteur de la santé ont manifesté leur intérêt dans les produits médicaux mis au point en collaboration avec les laboratoires singapouriens. Celles-ci seraient par ailleurs prêtes à constituer un fonds de 5 milliards de dollars en vue de soutenir les recherches conjointes entre Singapour et la Corée du Sud.
Les bénéficiaires de ce fonds devront baser une partie de leurs activités sur le territoire singapourien, ce qui signifie, pour la ville-Etat, la création de nouveaux emplois et de la valeur ajoutée. Des programmes d’échanges d’étudiants sont également en vue dans le cadre de cette coopération. La réussite d’un tel projet est une aubaine pour les entreprises coréennes qui recherchent un cadre adéquat pour mener des recherches biomédicales innovantes et commercialiser leurs produits sur le marché de Singapour.
Selon Lim Chuan Poh, président de A* STAR, « il s’agit  d’un partenariat gagnant-gagnant et nous partageons des intérêts communs dans le domaine biomédical ».
Singapour cherche à attirer les sociétés sud-coréennes au même moment où ces dernières se sont lancées dans une stratégie de régionalisation, voire d’internationalisation de leurs produits.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*