Les crashes des vols MH370 le 08 mars dans l’océan indien et M17 le 17 juillet dans l’est de l’Ukraine, ont exacerbé les difficultés opérationnelles de Malaysia Airlines (MAS) et poussé la compagnie aérienne à retirer ses titres avant d’être restructurée. L’annonce a été faite vendredi par le fonds d’investissement public Khazanah Nasional, actionnaire majoritaire de Malaysia Airlaines. Khazanah, qui possède 70% du capital de MAS, parle « d’un mal devenu nécessaire pour le sauvetage de l’entreprise ».

restructuration-mas
Dans l’intervalle de cinq mois, la compagnie nationale malaisienne a perdu deux Boeings 777 transportant au total 530 personnes à leurs bords. Entre 2011 et 2013, MAS a perdu 4,1 milliards de ringgits au total, soit 962 millions d’euros. Après la disparition mystérieuse du vol Kuala Lumpur-Pékin le 08 mars, les réservations de la compagnie ont chuté de façon vertigineuse, lui faisant perdre 443 millions de ringgits au premier semestre 2014. Avec le crash du M17 qui a couté la vie à 298 personnes, c’est le coup de grâce qui a été porté à la compagnie.

Pour une entreprise qui perd entre 1 et 2 millions de dollars par jour, un remaniement complet était inévitable. Khazanah a promis un plan de restructuration d’ici un mois et s’apprête à racheter les 30% du capital détenus par les actionnaires minoritaires afin de s’assurer toute latitude dans cette opération. Selon les analystes, Khazanah devra certainement faire des coupes dans les effectifs de la compagnie, même au plus haut niveau, et supprimer certains de ses vols long-courriers jugés déficitaires.

Pour Scott Hamilton, de la société de conseil aéronautique Leeham Co, MAS a besoin d’une nouvelle direction, et doit se réformer en interne, changer ses procédures et ses protocoles de sécurité. Avant l’annonce d’une restructuration prochaine, les titres MAS cotés à la Bourse de Kuala Lumpur ont été suspendus.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*