La télévision d’Etat iranienne a rapporté des propos d’Abbas Araghchi, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères et principal négociateur dans le dossier nucléaire, selon lesquels une nouvelle réunion se tiendra dans un peu plus d’un mois avec les grandes puissances. Le lieu et la date de cette réunion n’ont pas encore été fixés.

abbas_araghchiCette réunion a été décidée après des rencontres depuis lundi à Genève entre les représentants des deux camps. La délégation iranienne a eu 13 heures de discussions bilatérales avec les négociateurs américains et deux heures avec les Français avant une réunion plénière Iran/ groupe 5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne) qui a également duré deux heures mercredi. Mais au sein même du groupe 5+1, la France et les Etats-Unis s’opposent sur la manière de s’assurer que l’Iran ne disposera pas de l’arme atomique.

Les Etats-Unis, pour qui la résolution du dossier du programme nucléaire iranien et la réconciliation avec la République islamique sont des priorités, suscitent des soupçons pour Paris pour sceller un accord et lui reprochent de ne pas faire de propositions pour faire avancer la situation. La France, qui est de son côté considérée depuis des années comme la plus intransigeante du groupe des 5+1 s’inquiète de la précipitation des Américains. Cette divergence de vue entre les Etats-Unis et la France, dont les relations ont connu des hauts et des bas depuis la crise sur l’Irak en 2003, pourrait, selon des sources diplomatiques concordantes, être le maillon faible du 5+1 face à Téhéran.

A défaut d’avoir trouvé un accord définitif et complet à l’échéance du 24 novembre dernier, les deux camps ont décidé de prolonger leurs discussions jusqu’au 1er juillet 2015. Les grandes puissances veulent une réduction des capacités nucléaires de l’Iran tandis que Téhéran revendique son droit à une filière nucléaire civile et demande la levée des sanctions économiques occidentales.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*