zaour-dadaievLa juge Natalia Mouchnikova a annoncé les aveux de Zaour Dadaïev, un suspect arrêté samedi, qui a reconnu sa participation au meurtre de l’opposant Boris Nemtsov. Il était présenté à un tribunal moscovite en compagnie de quatre autres suspects.

Zaour Dadaïev, âgé d’une trentaine d’années, a été arrêté samedi en Ingouchie, république voisine de la Tchétchénie, dans l’instable Caucase russe, en même temps qu’un autre homme, Anzor Goubachev. Les trois autres suspects présentés au tribunal sont Chaguid Goubachev, 31 ans, le jeune frère d’Anzor Goubachev, Ramzat Bakhaïev, 45 ans, tous deux originaires d’Ingouchie, et Tamerlan Eskerkhanov, 35 ans, originaire de Tchétchénie. Ils ont tous les trois été arrêtés dans la région de Moscou.

Selon l’agence de presse Interfax, un sixième suspect aurait été tué par l’explosion d’une grenade dans ce qui ressemble à un suicide alors que son domicile été encerclé par les forces de l’ordre à Grozny, la capitale de la Tchétchénie. Les enquêteurs affirment avoir des preuves de la participation des suspects au meurtre de Boris Nemtsov mais hormis, Zaour Dadaïev, tous les autres suspects ont nié toute implication dans ce crime.

Le tribunal a indiqué que les trois suspects étaient soupçonnés au titre de l’article sur les « assassinats commis par un groupe de personnes agissant dans le but de s’enrichir ou sur commande », une formulation qui semble indiquer que les enquêteurs poursuivent l’hypothèse d’un meurtre commandité. Ils doivent présenter leurs éléments dans dix jours. Sur décision du tribunal, les suspects ont été placés en détention pour deux mois, jusqu’au 28 avril.

L’assassinat de l’opposant russe, il y a un peu plus d’une semaine, a profondément choqué l’opposition russe. Le dirigeant de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov avait estimé au lendemain de cet assassinat qu’il avait été « organisé par les services de renseignement de l’Occident, à la recherche de tous les moyens pour provoquer un conflit intérieur en Russie ».

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*