macdoMis sous pression par les organisations syndicales, McDonald’s a décidé d’accorder une revalorisation salariale à 90 000 employés prestant dans les restaurants gérés par la multinationale aux USA, ce qui correspond environ à 10 % de son réseau dans le pays.

D’après un communiqué de mercredi, émanant de cette chaîne de restauration, « le salaire horaire va évoluer, en moyenne, d’un dollar pour atteindre 9,9 dollars au 1er juillet et plus de 10 dollars en fin 2016 ».Toutefois, le restaurateur a tenu à préciser que cette mesure ne s’applique pas sur les franchises, soit 90 % des 14 000 enseignes que compte McDonald’s sur le territoire américain. Pour cause, « les franchisés prennent leurs propres décisions pour ce qui est des salaires », a argumenté le groupe.

Peine perdue car les collectifs, qui protestent depuis deux ans déjà, notamment sur la question salariale, entendent se mobiliser à nouveau le 15 avril. « Ces annonces concernent 5 % des salariés de McDonald’s dans tout le pays, c’est encore trop peu », estime Kendall Fells, responsable de ce mouvement. Ajoutant que « nous voulons 15 dollars de l’heure en moyenne et le droit de nous syndiquer sans représailles ».

En réponse, le nouveau directeur général, Steve Easterbrook, a indiqué que « McDonald’s a écouté ses employés et appris qu’en plus d’une augmentation de salaires, on payera des congés en apportant une assistance financière aux employés … pour compléter leur formation, ce qui ferait une différence dans leurs carrières et dans leurs vies ». Ainsi dès le 1er juillet prochain, McDonalds va-t-il appliquer une hausse du nombre de congés payés des personnels comptant au minimum un an d’ancienneté.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*