Ce lundi 16 Janvier, Hillary Clinton a entamé sa tournée en Afrique de l’Ouest. Après s’être rendue en Côte d’Ivoire, la secrétaire d’Etat américaine se rend aujourd’hui même au Togo pour rencontrer le président Faure Gnassingbé.

Une visite jugée par certains à valeur symbolique et à haute teneur diplomatique. Ceci est d’autant plus valable que la république togolaise vient de faire son entrée au sein conseil de sécurité des Nations-Unis en tant que membre non permanent. Pour de nombreux observateurs, Hillary Clinton viendrait ainsi scruter le soutien de Lomé dans le vote de certaines résolutions de haute importance, notamment celles relatives aux dossiers iranien et syrien. En effet, depuis son l’admission au conseil de sécurité de l’ONU, le Togo a la cote auprès des Etats-Unis qui cherchent à accroître les pressions exercées sur l’Iran et la Syrie.
En outre, d’autres sujets devraient faire l’objet de la rencontre entre Hillary Clinton et Faure Gnassingbé. Il s’agit principalement des problèmes récurrents et constants à l’instar du terrorisme, du trafic de drogue ou encore de la piraterie maritime. Autre sujet à l’ordre du jour, l’aide au développement octroyée par les Etats-Unis au Togo. Celle-ci ayant été suspendue au début des années 90 en raison du « déficit démocratique » qui qualifiait jadis la république du Togo. Cette époque est maintenant révolue et le pays a entamé, depuis un moment déjà, son processus de transition démocratique et d’édification d’état de droit. A ce titre, de nombreux résultats palpables ont pu être enregistrés et ce, à plusieurs niveaux. Il s’agit, entre autres, des chantiers délicats relatifs à l’unité et à la réconciliation nationale, des réalisations en matière de bonne gouvernance démocratique, administrative et économique, ou encore des réformes institutionnelles et constitutionnelles actuellement en cours. Ce que l’actuelle visite de la secrétaire d’état américaine ne manque pas de souligner. Celle-ci étant une parfaite illustration de l’encouragement et de l’appui étasuniens aux progrès démocratiques et aux réformes entreprises au Togo depuis l’ascension au pouvoir de Faure Gnassingbé.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*