La presse britannique révèle l’existence d’un rapport secret du pentagone, datant de fin novembre, dans lequel il est mentionné que la version navale du F-35, le futur avion de combat de Lockheed Martin, est incapable d’apponter en son état actuel. Ce rapport en est arrivé à cette conclusion après que huit essais d’appontages se soient soldés par des échecs les uns après les autres.

Dans ce document, il est indiqué que la position du crochet d’arrêt, situé trop près du train d’atterrissage (7,1 pieds, contre 18,2 pour le F-18) constitue la principale cause de cette incapacité d’apponter. Hormis, le problème du crochet d’arrêt, le rapport fait état de 13 problèmes qui sont tous de nature à remettre en question la stabilité de la conception du F-35, bien que considéré comme le programme d’armement le plus couteux de tous les temps.
Plusieurs experts militaires estiment qu’étant donné que le problème a déjà été détecté, il est sur et certain que le constructeur américain tentera de réparer l’appontage avant les prochaines simulations du F-35, prévues en avril. Au cas où aucune solution ne s’avère efficace, il n’y aura plus d’autres choix que de procéder à la révision complète des pans importants de la conception des futurs F-35 et des exemplaires qui ont déjà été construits.
Entre temps, la divulgation de ce rapport secret demeure gênant pour le constructeur américain Lockheed Martin, qui a reçu des commandes importantes en provenance des états ayant opté sur la version navale du F-35 pour l’équipement de leurs porte-avions.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*