DongfangzhixingLe Dongfangzhixing, un navire de croisière dont le nom signifie « Etoile de l’Orient », a sombré hier soir dans le Yangtsé. Avec plus de 450 personnes à son bord, seule une poignée d’entre elles ont été secourues. Cet accident pourrait devenir la pire tragédie de l’histoire récente sur cette grande artère fluviale de la Chine.

Le navire assurait la liaison entre Nankin, dans l’est de la Chine, et Chongqing, dans le centre. Le capitaine et le chef mécanicien, qui ont tous deux pu être secourus mardi à la mi-journée, ont déclaré que le bateau avait été pris dans une tornade avant de sombrer lundi vers 21h28 heure locale (13h28 GMT) dans la région de Jianli, dans la province de Huebei, dans le centre-est du pays. Au moment de sombrer 458 personnes étaient présentes à bord du navire, dont 406 passagers chinois, cinq employés d’une agence de voyage et les 47 membres de l’équipage. Seulement 13 personnes ont pu être secourues et selon les premières indications, aucun ressortissant étranger ne figure dans ce groupe.

Les opérations de sauvetage se poursuivent et l’affaire est suivie depuis les hautes sphères du pays. Le président Xi Jinping a ordonné que tous les efforts possibles soient fournis et le Premier ministre Li Keqiang est arrivé mardi sur les lieux pour « coordonner les opérations de sauvetage ». Mais malgré cette prise en charge médiatisée, beaucoup d’internautes sur les réseaux sociaux chinois ont critiqué la réactivité jugée tardive des secours et des médias étatiques. La raison exacte du naufrage reste encore à déterminer. Selon l’agence Chine nouvelle, le capitaine et le  chef mécanicien sont retenus et interrogés par les forces de l’ordre.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*